Torn dera Val d'Aran - VDA

 

Nous sommes coureurs, et nous aimons courir, nous aimons les défis. Pourquoi ne pas faire le tour complet de Val d’Aran?

 
Air, feu, terre et eau; les éléments que vous allez trouver le long de la vallée.
Cent soixante kilomètres avec 10.500 mètres de pente positive vous attendent dans cette course spectaculaire.

En partant de Vielha au coucher du soleil, vous surmonterez 3 sommets de plus de 2.000 mètres dans les premiers kilomètres et vous aurez la sensation de survoler Vielha et tout le Val d’Aran. À la tombée de la nuit, vous traverserez Artiga de Lin, un espace naturel exceptionnel. Accompagnés de la lune, vous traverserez le Pas dera Escaleta, Montjoia et enchaînerez une série de sommets franchissant 2.000 mètres d’altitude jusqu’au Còth de Baretja. Là, dans une descente continue, vous descendrez à Bossòst, où sera la première base de vie.

Le feu est l’un des éléments les plus importants de la culture aranaise et de Lès, une population aux traditions profondément enracinées. En traversant la ville, vous pourrez apprécier Eth Haro, un sapin d’environ 10 m de haut qui brûle chaque solstice d’été. De Les, vous entrerez dans le Val de Toran, probablement la vallée la plus sauvage des montagnes aranaises. À l’approche de l’aube, vous traverserez tout Toran à travers ses villages anciens et typiques, tels que Canejan ou Sant Joan de Toran.

Les premières lumières de la matinée vous mèneront au passé minier important du Val d’Aran. Une longue montée de Sant Joan de Toran vous mènera au lac Liat, avec sa majesté. Vous vous approcherez de la base du Mauberme, imposante montagne de 2.880 mètres d’altitude. Le passage par le port d’Urets, à 2.500 mètres d’altitude, constitue l’un des niveaux les plus élevés de la route. Quelques mètres plus loin, après avoir traversé d’anciens tunnels miniers, vous passerez par les mines de fer abandonnées d’Urets, qui offrent une vue panoramique sur le lac de Montoliu et la principale chaîne des Pyrénées; Aneto et Maladetas, Montarto, Montlude… Après avoir atteint le col de Montoliu, une longue descente vous mènera au sanctuaire de Montgarri. De Montgarri, après une légère montée, vous arriverez au Pla de Beret, kilomètre 100 de la course. Il y a la deuxième base de vie. Une fois vous avez traversé le plateau, à 1.800 mètres d’altitude, vous devrez descendre dans la vallée. Deux villages vous attendent : Bagergue, déclaré l’un des plus beaux villages d’Espagne, et Salardú, capitale du Naut Aran.

A partir de Salardú le paysage change; vous aborderez le Parc National “d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici”. Le passage à travers Porèra vous fera découvrir toutes les montagnes du Parc, et les Banhs de Tredòs, anciens thermes connus des Romains, vous ouvriront les portes du Parc National. Le lac de cirque de Colomèrs, avec plus de 50 lacs, est le plus grand cirque glaciaire des Pyrénées. Vous passerez près de 20 lacs couronnant le col du Pòdo, un autre point culminant de l’itinéraire, situé à 2.600 mètres d’altitude. Vous laisserez à droite les lacs de Colomèrs pour faire face au Pas de Ribereta, changer de vallée et laisser les lacs de Montcasau. Une descente facile et rapide vous mènera à Ressèc, dans la vallée de Valarties. De là à la ligne d’arrivée, les deux dernières ascensions exigeantes de 700 et 300 mètres vous attendent pour couronner le Tuca. Là, vous aurez la ligne d’arrivée à Vielha à vos pieds. Quelques kilomètres de sentier à travers la forêt vous mèneront à la fin du tour. Cent soixante kilomètres où vous aurez traversé toute la vallée et tous ses paysages.

 

En partant de Vielha au coucher du soleil, vous surmonterez 3 sommets de plus de 2.000 mètres dans les premiers kilomètres et vous aurez la sensation de survoler Vielha et tout le Val d’Aran. À la tombée de la nuit, vous traverserez Artiga de Lin, un espace naturel exceptionnel. Accompagnés de la lune, vous traverserez le Pas dera Escaleta, Montjoia et enchaînerez une série de sommets franchissant 2.000 mètres d’altitude jusqu’au Còth de Baretja. Là, dans une descente continue, vous descendrez à Bossòst, où sera la première base de vie.

Le feu est l’un des éléments les plus importants de la culture aranaise et de Lès, une population aux traditions profondément enracinées. En traversant la ville, vous pourrez apprécier Eth Haro, un sapin d’environ 10 m de haut qui brûle chaque solstice d’été. De Les, vous entrerez dans le Val de Toran, probablement la vallée la plus sauvage des montagnes aranaises. À l’approche de l’aube, vous traverserez tout Toran à travers ses villages anciens et typiques, tels que Canejan ou Sant Joan de Toran.

Les premières lumières de la matinée vous mèneront au passé minier important du Val d’Aran. Une longue montée de Sant Joan de Toran vous mènera au lac Liat, avec sa majesté. Vous vous approcherez de la base du Mauberme, imposante montagne de 2.880 mètres d’altitude. Le passage par le port d’Urets, à 2.500 mètres d’altitude, constitue l’un des niveaux les plus élevés de la route. Quelques mètres plus loin, après avoir traversé d’anciens tunnels miniers, vous passerez par les mines de fer abandonnées d’Urets, qui offrent une vue panoramique sur le lac de Montoliu et la principale chaîne des Pyrénées; Aneto et Maladetas, Montarto, Montlude… Après avoir atteint le col de Montoliu, une longue descente vous mènera au sanctuaire de Montgarri. De Montgarri, après une légère montée, vous arriverez au Pla de Beret, kilomètre 100 de la course. Il y a la deuxième base de vie. Une fois vous avez traversé le plateau, à 1.800 mètres d’altitude, vous devrez descendre dans la vallée. Deux villages vous attendent : Bagergue, déclaré l’un des plus beaux villages d’Espagne, et Salardú, capitale du Naut Aran.

A partir de Salardú le paysage change; vous aborderez le Parc National “d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici”. Le passage à travers Porèra vous fera découvrir toutes les montagnes du Parc, et les Banhs de Tredòs, anciens thermes connus des Romains, vous ouvriront les portes du Parc National. Le lac de cirque de Colomèrs, avec plus de 50 lacs, est le plus grand cirque glaciaire des Pyrénées. Vous passerez près de 20 lacs couronnant le col du Pòdo, un autre point culminant de l’itinéraire, situé à 2.600 mètres d’altitude. Vous laisserez à droite les lacs de Colomèrs pour faire face au Pas de Ribereta, changer de vallée et laisser les lacs de Montcasau. Une descente facile et rapide vous mènera à Ressèc, dans la vallée de Valarties. De là à la ligne d’arrivée, les deux dernières ascensions exigeantes de 700 et 300 mètres vous attendent pour couronner le Tuca. Là, vous aurez la ligne d’arrivée à Vielha à vos pieds. Quelques kilomètres de sentier à travers la forêt vous mèneront à la fin du tour. Cent soixante kilomètres où vous aurez traversé toute la vallée et tous ses paysages.

 

Fiche Technique

Asphalte 4% | Piste 13% | Chemin 83% | Altitude Maximum 2.610m

*Parcours sous réserve de confirmation final.

160 km

10.500m D+

Vielha

Vielha

03/07/2020

18.30h

6 Points ITRA

Performance Index: 440

18 Running Stones

Ces Running Stones garantissent l’accès à l’UTMB®, CCC®, TDS® ou OCC 2021 ou l’un des 3 ans suivants, à condition que le coureur ait assez de points ITRA.

Parcours & Profil & Passages

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies